EP. CREPUSCULE

by THE ARRS

/
  • Streaming + Download

     

1.
04:14
2.
3.
04:20

credits

released May 25, 2017

tags

license

all rights reserved

about

THE ARRS Paris, France

EN - Looking for powerful music that mixes the strength of Metal, the madness of Hardcore, sensible lyrics and constructive attitude ? Forget about clichés and followers, make way for France's THE ARRS !

FR - Jouant une musique puissante et énergique accompagnée d'un chant français, THE ARRS fait aujourd'hui partie des groupes les plus importants et impressionnants de la scène métal française.
... more

shows

contact / help

Contact THE ARRS

Streaming and
Download help

Track Name: A jamais
A JAMAIS
Ici, demain ne meurt jamais. 

Demain ne meurt jamais.
Rien, rien n’a de fin, ici tout s’enchaîne, 

À la vie, à la scène, rester le même.

Ce que j’étais hier, je le serai demain, 

Ma force, ma sève, héros assassin.
Aucune crainte, non, n’est éternelle.

À nos secrets, à nos souvenirs immortels.

Par delà la peur que tout ton monde s’écroule.

Passe au dessus des doutes, des injures de la foule.
Au crépuscule de mon règne.

Qu'ils me haïssent, pourvu qu'ils me craignent.

Demain ne meurt jamais.
Mes espoirs ne meurent jamais.

Demain ne meurt jamais.

Dans nos coeurs ne meurt jamais.
Universelle
Et peu importe ce qu’on pourra te dire.

Le savoir est une arme et les idoles se brisent.
Passer à l’as et sous silence, 
ce long sacrifice n’a plus de sens.
Plus aucun sens.
Admirez moi vous détester,
vous briser, vous terrasser.
Admirez moi vous détester.
vous tordre, vous briser, vous terrasser.
Ici demain ne meurt jamais.

Ne meurt jamais.
Au crépuscule de mon règne.

Qu'ils me haïssent, pourvu qu'ils me craignent.

Demain ne meurt jamais.

Mes espoirs ne meurent jamais.

Demain ne meurt jamais.

Dans nos coeurs ne meurt jamais.
À jamais.
Track Name: Brûle en silence
BRÛLE EN SILENCE
Ainsi soit-elle
Dans ma main droite, ma passion, ma famille
D
ans ma main gauche, mes alliés, mes amis

Tous unis dans un même combat
Indivisible, l’amitié ne trompe pas
Regarde moi dans les yeux, vois un homme libre, maitre du je
Victorieux

Fuis l’envie, le désir, la convoitise

Plutôt leur trancher les veines que suivre leur foi,
dans cette guerre obscène, je dicte mes lois
Unique et magique, c’est ton histoire
Tragiques et pathétiques sont leurs victoires
 

Reste fidèle à tes choix
Et la douleur est la même, la passion te conssume, la passion te révèle
Révèle

Brûle en silence, putain mais brûle en silence

Arrête d’te plaindre et de geindre  hurle en silence

Brûle en silence putain brûle en silence

Prends ta revanche

Brûle en silence, brûle en silence

Vis chaque instant intensément

Brûle en silence, brûle en silence

L’Amour comme seule sentence

Brûle
J’ai senti monter la sève de mes péchés

Hors des racines de ma douleur exhibée

Adolescence étrange et agitée

’ai fais de moi ce don, ce dont je suis fait
Reste fidèle à tes choix
Reste lucide, peu importe les épreuves

Dans le chaos, l’Amour peu être une preuve

Qui asséchera tes larmes, recherchera tes bras,
qui pleurera ton cadavre et ton dernier orgasme

La persévérance en héritage,
de l’Amour à la haine , il n’y a qu’un pas

Passion et raison en harmonie

Un équilibre si rare et si fragile

Mes pupilles se dilatent, mes pulsations s’excitent

Ma voix, ma plume s’enragent, ne connaissent plus de limite

Mûris ce que tu caches au fond de toi

Au fond de ton âme, ton oeuvre et tes mémoires. 

Sache que le temps 

Effacent les peines

Que chaque cicatrice 

Restent les mêmes

Apprends à vivre avec

Apprends à grandir avec

Reste fidèle à tes choix

A ton histoire.
A nos enfants, à nos femmes, à THE ARRS 

Reste solide et combat

Brûle en silence, putain mais brûle en silence

Arrête d’te plaindre et de geindre  hurle en silence

Brûle en silence putain brûle en silence

Prends ta revanche

Brûle en silence, brûle en silence

Vis chaque instant intensément

Brûle en silence, brûle en silence

L’Amour comme seule sentence.
Track Name: #creveztous
#CREVEZTOUS

Aucune larme, que l’horreur sonne.

Ma rancune s’enrage, cette tumeur rayonne.
Aucune marque de paix sur mon visage.

Aucun respect pour les faibles et les lâches.
Ne jamais tendre la joue, pour être trainer dans la boue.

Apprends à rendre les coups, à ne pas finir à genou.

Que son mal comme son bien vous honore.

Faites place au fils du dernier homme.

Mourir pour exister.
Seuls, crevez tous!

Leurs corps brûleront en premier.
Seuls, crevez tous!

Seul son souvenir m’apaise.

Seule sa vie, elle, en valait la peine.

Jusque dans la tombe.
Mon regard n’est plus le même.
Je ne suis plus moi même.

J’avance sans peur.

Contrôlé par la haine.

Né libre

Vivre libre

Vie hostile

J’ai changé mes cauchemars en rêves.

En rêves

Amnésie

Dans la clameur tombe les masques.

Insomnie paranoïaque. 

Aucune marque de paix sur mon visage. 

Aucun respect pour les faibles et les lâches.
Maintenant il est temps de dire au revoir,

de fermer les yeux sur de futurs espoirs.

Que son mal comme son bien vous honore.

Faites place au fils du dernier homme.

Mourir pour exister.
Seuls, crevez tous!

Leurs corps brûleront en premier.
Seuls, crevez tous!
Crevez tous